Dans la région Toamasina se trouvent des forêts tropicales vierges avec des plantes, arbres, fleurs et animaux endémiques uniques, dont beaucoup n’ont pas encore été décrits par les scientifiques. Un nombre croissant de zones protégées garantie la sauvegarde des endroits encore intacts les plus importants.

 

De plus, plusieurs parcs dans la région ont été connectés ces dernières années par un impressionnant corridor (CAZ – Corridor Ankeniheny-Zahamena), pour laisser aux Indri-indri, les plus grands lémuriens de Madagascar, plus d’espace pour se reproduire.

Voir nos Treks Fetraomby

andasibe02

Les réserves naturelles qui peuvent être visitées dans la province Toamasina sont:

1. Andasibe-Mantadia, Mitsinjo, et V.O.I.M.M.A près de Moramanga
A Andasibe, Mitsinjo et V.O.I. M.M.A, il est facile d’apercevoir un Indri-indri, lémurien noir et blanc, connu pour sa voix mélodieuse saisissante. La région était connue sous le nom de Perinet, le plus vieux Parc National du pays et le plus visité aujourd’hui. A Mantadia, à environ 12 kilomètres d’Andasibe, on peut apercevoir le propithèque à diadème et le maki vari. Toute la région est aussi idéale pour les amateurs de grenouilles.

Voir notre Visite d’Andasibe

andasibe03

2. Parc National Zahamena, près d’Ambatondrazaka
Avec 13 espèces de lémuriens, dont l’Indri-indri, 112 espèces d’oiseaux, et des plantes très spéciales comme le Zahana Mena, arbre rouge au bois dur qui a donné son nom au parc.

 

3. Le Palmarium et la Réserve Vohibola sont situées près d’Andranokoditra,sur la bande de terre entre l’Océan indien et le Canal des Pangalanes
La Réserve Vohibola est le dernier morceau de forêt tropicale sur le littoral de la côté est. Le Palmarium est un parc où 13 espèces de lémuriens vivent en semi-liberté, dont des lémuriens venant d’autres régions de Madagascar, comme le Lémur noir (malgré son nom, la femelle est brune), le Propithèque de Verreaux, et le Lémur couronné. 

Voir notre Visite de Pangalanes

4. Parc Ivoloina (près de Toamasina), un parc géré par le Madagascar Fauna Group
Avec douze espèces différentes de lémuriens, au total plus de 100 animaux. Ivoloina participe à des programmes scientifiques d’élevage pour les animaux malgaches les plus menacés d’extinction. C’est par conséquent l’un des rares endroits où l’on peut se retrouver face à un Grand Hapalémur, ou un Lémur aux yeux turquoise, le seul primate aux yeux bleus autre que l’homme, tous deux inclus dans la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde.

Voir notre Visite d’Ivoloina

Le-Parc-d’Ivoloina

5. Mananara Nord, Masoala, et Nosy Mangabe sur la Baie de Antongil
La Réserve de Mananara Nord est en partie de la forêt tropicale, et en partie une réserve marine, avec des lagons, des cascades et – même pour Madagascar – une biodiversité extrêmement variée. L’île de Nosy Mangabe avec sa Plage des Hollandais, où des naufragés hollandais ont gravé leurs noms dans les rochers, est aussi le meilleur endroit pour voir un aye-aye, le plus étrange des lémuriens. Le Cap Masoala est le plus grand Parc National de Madagascar. Ici la forêt s’étend jusqu’à la mer, dans les réserves marines où les barrières de corail et la mangrove abondent. C’est le seul endroit où l’on peut voir le Vari roux; en fait, de nombreuses espèces de plantes, d’arbres et d’animaux ne se trouvent qu’ici car la moitié de la flore de Madagascar est présente au Cap Masoala.